Nosotros no coligamos Estados, nosotros unimos a las personas.

Jean Monnet

martes, 29 de enero de 2013

LA CATHEDRAL DE SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE

Histoire

La cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle est la fin du chemin de Saint Jacques. Après être construite, elle a été réduite en cendres quand les Berbères ont pris la ville en 997. La cathédrale actuelle est un édifice roman, construit en granite. Les travaux ont débuté en 1075, et ont été terminés en 1128. Elle a été beaucoup enrichie entre les XVIème et XVIIIème siècles.
Les chapelles de la cathédrale forment un musée de peintures, de retables, de reliquaires, de sculptures accumulées au cours des siècles.

Description générale

La cathédrale a un plan de trois nefs, c´est un plan médiéval, elle a eu des adjonctions lors de la renaissance et du Baroque. L´église renferme les restes de saint Jacques et de ses disciples.
Parmi les beautés de cette cathédrale, on remarque dans le déambulatoire, les belles grilles et la voûte de la chapelle de Mondragòn ainsi que, dans le croisillon sud, les portes de la sacristie et du cloître.
Au centre de la cathédrale s'élève une tour-lanterne du sommet de laquelle est accroché par des filins d’acier un encensoir en laiton (le Botafumeiro). En certaines occasions on l’agite, il peut alors atteindre la vitesse de 60 km/h.


Le Musée de la Cathédrale

Le Musée de la Cathédrale occupe la partie la plus à l'ouest du Cloître de la Cathédrale de Saint-Jacques de compostelle. On y accède par la Plaza del Obradoiro. Il conserve parmi ses fonds d'importantes pièces archéologiques, de sculpture, de peinture, d'orfèvrerie, des tapisseries, des vêtements liturgiques, de la céramique et des meubles.
Il contient également une bibliothèque, qui conserve une trésor documentaire d'une valeur inestimable, dont on peut mentionner par exemple le « Codex Calixtinus » ou « Liber Sancti Jacobi », « Los Tumbos », « La Historia Compostelana », et une infinité de documents de grande importance pour l'histoire de la Galice, et surtout, de l'Église de Compostelle.

Le Portique de la Gloire

Le Portique de la Gloire est l'une des plus belles sculptures de la cathédrale de Saint Jacques et est considéré comme l'une des meilleures oeuvres de la sculpture romane.
Le portique a été conçu pour être l'entrée principale de la cathédrale au XIIe siècle, au moment du passage du roman au gothique.
Il y a une curieuse empreinte de main dans la colonne centrale,au dessus de la statue de Saint Jacques.
La légende dit que, à leur arrivée à Saint Jacques, les pèlerins posaient leur main dessus pour signifier qu'ils touchaient le but du pèlerinag






David FUMANAL ALGUETA
Álvaro COMPAIRÉ ARRUEBO
Ramón GARCÍA CEBRIÁN

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada